Comment l'offre et la demande ont-elles un impact sur l'immobilier?

 Comment l'offre et la demande ont-elles un impact sur l'immobilier?

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi, nous voyons souvent, certaines périodes, où les maisons semblent trop chères, et d’autres, quand les prix sont beaucoup plus raisonnables? Pourquoi remarquons-nous parfois un marché de vendeurs (où il y a plus d'acheteurs que de maisons, à vendre) et, parfois, un marché d'acheteurs (plus de maisons, à vendre, que d'acheteurs potentiels qualifiés)? En économie, il existe la théorie de l'offre et de la demande, selon laquelle la tarification est directement liée à l'offre par rapport à la demande. Lorsqu'il y a plus d'acheteurs (qualifiés) que de vendeurs, les prix montent généralement et le temps pendant lequel les maisons restent sur le marché diminue. Lorsque nous nous soumettons au scénario opposé, nous remarquons généralement que les prix baissent et que les maisons prennent plus longtemps à vendre. Bien sûr, nous sommes souvent témoins de périodes intermédiaires que nous considérons comme un marché équilibré ou normal. Sauf si vous avez une boule de cristal de confiance, il est souvent difficile de prédire, longtemps à l’avance, ce qui va se passer.

1. Forte offre et faible demande: Si l'offre de maisons disponible est importante et la demande relativement faible (peu d'acheteurs qualifiés), les acheteurs ont l'avantage et deviennent souvent capables de négocier avec beaucoup plus de succès. Cette combinaison produit généralement le marché optimal des acheteurs!

2 Forte offre et forte demande: Lorsqu'il y a une grande offre de maisons, de disponibles, de nombreux acheteurs qualifiés et potentiels, nous avons un marché équilibré ou normal et une situation concurrentielle.

3 Faible offre et forte demande: Lorsque le nombre d'acheteurs qualifiés est supérieur au nombre de maisons disponibles sur le marché, nous sommes souvent témoins d'un marché de vendeurs. Cela crée, en fonction de la maison spécifique et du marché immobilier local, le potentiel de hausse rapide des prix, voire de guerres d'enchères. Au cours de cette période, on a souvent assisté à des mises de fonds plus importantes, à des transactions en espèces, sans hypothèque, à des scénarios d’urgence, etc. afin de créer un avantage concurrentiel.

4 Faible offre et faible demande: Parfois, lorsque les deux vendeurs sont rares, ainsi qu'un nombre limité d'acheteurs, chaque situation nécessite l'intervention d'un professionnel de l'immobilier qualifié, afin de différencier une maison spécifique de la concurrence.

Les agents immobiliers avertis discutent de ces possibilités, dès le départ, avec leurs clients, afin qu’ils soient préparés aux conséquences et aux conséquences de chacune d’elles. Lorsque cela est fait, la période de transaction devient beaucoup moins stressante et les propriétaires réalisent que des changements peuvent survenir rapidement et sans préavis. Méfiez-vous des facteurs, tels que l'évolution des taux d'intérêt, la confiance des consommateurs et d'autres indicateurs économiques pouvant être à l'origine de ces changements!

Mentions légales